13:gérard

Publié le par NatC

Jour levé
debut de matinée
Gris au dehors
neige étalée au nord
gare d'annecy .
classe en deuxieme ..le prix
train fatigué grincer
descendre ,et marcher
perdu ,où aller ?
madame ? demander
et puis non , se demerder
pourquoi Annecy ?
pourquoi ce voyage
aventure securisée
verité non deguisée
femme connue sur la toile
ce matin dans le ciel une etoile
bonheur recherché , demandé
mon coeur en sincérité
pas guidés ,volontés acquise
ma vie menée a ma guise
aventure ou eternité
amour de passage ?
union plus sage ?
qu'importe ! vivre
aimer a en etre ivre
aimer .et vivre
vivre ce rêve,  plus le quitter
y croire en  fermeté
taxi arrété ...
porte ouverte ,
armande est là
ses yeux malicieux
son regard merveilleux
paroles echangées
bégayer ,hesiter
et puis s'embrasser
se toucher et s'aimer ..
le ciel clément ,
dans mes bras un diamant
princesse du vent
donne moi ton elan
belle et radieuse
fiere et heureuse
ce matin ..le train de ma solitude s'est enfuis
ce matin , je l'ai quitté ravis
demain , a pied je serais en vie
elle est belle et j'oublie.
a mes pieds le lac d'annecy
deux amours retrouvés
tableau ..d'.impression
et puis non realité
photo , decision
ensemble ..amour et passion

Gérard















Publié dans Gérard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Il est très étonnant ce poème car sa forme est celle d'une personne<br /> il donne un sentiment de foule<br /> et on découvre à la fin <br /> qu'il est deux ...
Répondre
F
bien mené<br /> j'ai toujours aimé ce type d'écriture<br /> et ces condensés de mots de maux et d'émotions font vivre plus vite la vie<br /> bravo<br /> marc
Répondre
L
Style particulièrement difficile qui semble bien te convenir !
Répondre
B
Des superpositions de tableaux pour un rêve qui devient réalité  !
Répondre
N
Les "instantanés" de Gérard ne sont pas à bout de souffle!Et c'est tant mieux!<br /> Merci beaucoup.<br /> Nat
Répondre