PREMEDITATION DE LAURENCE

Publié le par juliette



Effectivement, c'est un peu noir...
mais il n'y a pas de censure ici. sauf si le texte
est hors ou à côté du sujet.
Et puis ce n'est qu'une mauvaise pensée en nageant....
juste pour se changer les idées.
Les maris ne sont pas à la fête dans cette consigne
Juliette

 


Elle se demandait comment elle pourrait bien tuer son mari !
Tous les matins d’été, elle faisait des longueurs dans sa grande piscine ; elle nageait presque pendant une heure avant de partir travailler.
Cela lui faisait du bien et la détendait.
Mais ce matin là elle ne s’était pas réveillée, elle avait passé une mauvaise nuit ; elle avait quand même besoin de nager pour évacuer sa rancœur !
« je pourrais prendre un couteau de boucher et lui planter dans le cœur » songeait-elle tout en nageant ; « ou le précipiter dans l’escalier » «  ou l’empoisonner » ; elle cherchait en vain dans sa tête un moyen de se débarrasser de son mari, elle l’aimait depuis tant d’années mais il l’avait trompée ! honteusement trompée !
Tout à ses pensées, elle avala sans le vouloir une pleine gorgée d’eau chlorée et s’étrangla.
« bien fait pour moi » pensa-t-elle en toussant, ça m’apprendra à m’imaginer des trucs pareils.
Elle ferma les yeux et se laissa porter par l’eau qui la recouvrit rapidement ; « mais oui », comment n’y avait-elle pas songé plus tôt « il la trompait et en plus il ne savait pas nager » !
Elle n’aurait qu’à le pousser dans la piscine et le laisser couler sans intervenir, en riant de plus belle pour qu’il comprenne bien qu’on ne la trompait pas !
Elle aurait sa vengeance, oui mais après ce geste elle serait malheureuse, elle l’aimait trop…
Elle le pousserait juste pour lui faire peur et lui remettre les idées en place, ensuite elle irait le sauver de la noyade pour qu’il lui soit reconnaissant à jamais !
Oui, c’est sans doute ce qu’elle ferait si elle avait le courage de le faire ! mais voilà, elle était incapable de passer à l’acte.
Elle supportera l’adultère et aura une conversation raisonnable avec son mari dès ce soir, si celui-ci l’aimait comme au premier jour, il s’excusera et tout recommencera comme avant !
Elle refit une dernière longueur, les pensées plus claires et sortit de l’eau pour partir travailler.
 
j
laurence
Haute-Vienne

http://laurence.pourieux.over-blog.com/

Publié dans Laurence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Arthémisia 29/10/2007 08:53

J'ai adoré cette pensée ...librement avouée!Bravo!arthi

suffolk poteet 27/10/2007 20:45

dommage qu'elle passe pas à l'acte....

ABC 27/10/2007 19:08

Il n'est jamais interdit d'avoir des idées noires, ni même assasines quand elles ne restent que des idées, un bon bain, une bonne tasse, et les idées reviennent en place, la voilà soulagée, reste à s'expliquer,.....Aurons-nous la suite à la prochaine consigne ??????

Gérard fleur bleue 27/10/2007 18:26

Eh bien ! Bravo les filles !

Azalaïs 27/10/2007 18:18

Eh ! bien Laurence, j'étais loin de me douter que tu pouvais avoir d'aussi étranges  pensées ! Mon mari non plus ne sais pas nager mais hélas je n'ai pas de piscine !