LA CHAMBRE IDÉALE de BALALINE

Publié le par juliette




Un coin pour poser mes rêves " j'aime cette expression.
C'est vraiment la chambre idéale



 Je l’ai voulue très sobre, toute de blanc vêtue mais chaleureuse, à l’image de la campagne avoisinante pétrie de calme et de verdure .
Une unique et grande fenêtre, ouverte au sud-est, y laisse pénétrer une lumière bienfaisante qui irradie les matins un peu gris .C’est elle mon réveille-matin qui laisse filtrer le jour, les premiers chants d ’oiseaux et le trouble des vents .C’est elle qui laisse venir l’été l’or des rayons de lune. Les couleurs chamarrées des nattes brésiliennes réchauffent un sol de vieilles  tommettes claires.
De belles toiles abstraites peintes par mon amie Nina éclaboussent les murs de taches de gaieté .
C’est mon chez moi de blanc et d’ éclatant, un peu bohême, un peu artiste, un peu nature. La musique, les livres, les objets que j’aime semblent veiller sur moi et attiser ma rêverie.
C’est une pièce qui vit autant qu’elle dort, pas seulement un coin où poser tous mes rêves.
 J’aime quand le soleil inonde ma musique, que l’odeur du chèvrefeuille pénètre les douceurs du matin,que le vent caresse les voilages comme un instant parfait,une tendre mélodie . Ma chambre rêvée dès l’enfance, peuplée de mille songes, de désespoirs ou d’illusions perdues, de vie aussi, bien sûr !
 
 
                          Balaline 

Publié dans Balaline

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lilounette 02/11/2007 20:30

Les senteurs, le vent, les oiseaux, le blanc symbole de pureté ...comme tout est calme et reposant.

Azalaïs 02/11/2007 18:10

C'est presque ma chambre que tu décris là ! Elle me parle beaucoup !

Mahina 01/11/2007 10:24

Balaline... douceur...je l'imagine cette pièce ouverte à la vie...

camomille 31/10/2007 21:59

Chambre qui chante la gaîté et la chaleur; le bonheur et la simplicité... Très jolie description !

ABC 31/10/2007 18:03

Une chambre claire et fraîche, où l'on sent les parfums du dehors entrer sans frapper le matin pour te réveiller, il doit y faire bon vivre !