UNE CHAMBRE vue par GÉRARD

Publié le par juliette







Chambre d'amours fievreuses  au Jardin des Délices





  "J'ai voulu décrire une chambre de rêve, les murs recouverts de tentures ou couraient des biches, (trop riche) une alcôve et un dais profonds, (trop con) d'épais tissus de velours, (trop lourd) un baldaquin (coquin) un grand lit circulaire (de quoi j'aurais l'air) et des miroirs au plafond (ben, voyons !) pour nous voir faire l'amour, mais non, ça n'allait pas, il y avait beaucoup trop de magnificence, de théâtralité, alors je suis revenu à plus de simplicité, et voici ce que j'ai, de ma chambre, accouché : un petit truc en forme de calligramme (merci, Guillaume…) que voici :"



Un grand jardin fleuri dans laverte campagne endormie
Une maison blottie au creux du jardin silencieux
Une chambre à coucher dans la maison quiète
Un chevet de lit en chêne dans la chambre
Un soliflore sur le chevet rustique
Une rose rouge dans le joli vase
Cœur de velours dans la fleur
Mon cœur qui cogne et bat
Et toi, ici, toi, toi
Dans mes bras
Toi
Toi
Toi
Toi
Jusqu’à l’hallali
Je boirai goulûment ton calice

Gérard (fleur bleue)
www.quoitudis.over-blog.com

Publié dans Gérard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gérard fleur bleue 05/11/2007 17:02

Et pourquoi pas, en effet, on peut tout imaginer...

Azalaïs 02/11/2007 17:59

Et pourquoi pas un sol rugueux après avoir bu à la coupe du soliflore ?

Gérard fleur bleue 01/11/2007 15:05

Bon, en fait, les amoureux sont seuls au monde, mais c'est immatériel, (je n'ai pas dit virtuel...) et je n'ai pas pensé du tout au lit !

Mahina 01/11/2007 10:19

Un poème en forme de vase pour faire fleurir la beauté, les senteurs...

camomille 31/10/2007 22:17

Le poème est joli mais elle est vide ta chambre à part le chvet et le soliflore garni,  où se reposent les amoureux, sur un sol rugueux ?sourire !