COMPLAINTE DU GRAND EMILE de FRANCESCA

Publié le par juliette b





Complainte du grand Emile,

Moi, je suis bien malheureux.
Jeune adolescent boutonneux,
Je cherche désespérément
A expliquer à mes parents
Qu’éviter tout tracas,
Toute idée de combat,
Est l’unique but
Qui vaille d’être défendu.

Tard je me lève le matin,
Affamé et sans entrain :
La toilette c’est fatiguant,
Le sport épuisant,
Quant à mes études,
Je les poursuis dans l’hébétude
Qui suit mes nuits,
De jeux vidéos éblouies.

Ainsi c’est sans envie
Que je dois faire un choix de vie.
Militaire, enseignant, artisan ?
Rien de passionnant…
Créateur de jeux,
Chanteur de rock à succès,
Une jolie fille à mes cotés,
Ca me plairait assez…
Mais n’est-ce pas trop risqué ?

C’est déprimant, je vais me recoucher.

       Francesca   

Publié dans vos poésies

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article