TEL UN SOUVENIR D'HÉLÈNE

Publié le par juliette b.



Triste mélopée de la petite esseulée loin, si loin de ses champs.
Au point de confondre le blé avec le maïs.... sourire



 
Tel un souvenir...

Tel est l'envol d'un oiseau,
Telle est la douceur de ce vent
. Je vous en pris n'en faites pas trop. 
Sortez-moi donc de mon couvent...
 
Tel était autrefois mon jardin
.Tel aurait dû être mon destin...
 
Laissez moi revoir mon passé...
laissez donc ce tableau à mes côtés
 Je me sens seule loin de mes ainés, 
laissez moi les voir s'il vous plait...
 
lachez-moi, je me sens vide
. Qu'ai-je donc fait dans ces temps arides...?
 
Je voudrai tant retourner
. Dans mon petit jardin secret
. Où chaque jour un oiseau venait,
 Et d'un air hautain, il chantait...
 
Il chantait l'amour, il chantait la vie
, mais qu'y a-t-il donc de plus joli...?
 
Il voyait le jour, au loin se lever, 
Il voyait l'amour, tout près...tout près...
Assise dans ma prairie, j'attendais, 
Éblouie par le maïs que le soleil éclairé...
 
Et je suis seule désormais,
Je suis écartée de mon passé...
 
Mais je revois chaque nuit
. Mes oiseaux qui chantaient. 
Et j'entends encore, éblouie
. Ces jolis chants du passé...

Ces chants qui m'ont appris à aimer...
Ces chants qui de toi m'ont arrachée...

Hélène


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H


je viens de relire ce texte presque 4 ans apres l'avoir écrit, j'en suis très nostalgique =)



Répondre
B


PEUT-ÊTRE VEUT-IL MIEUX NE PAS REVENIR SUR LE PASSÉ



A
C'est si joli et si frais ! Les rêves de jeunesse se sont envolés sur l'aile triste des corbeaux !
Répondre