PROMENADE de MAMIRENE

Publié le par juliette b.



Souvent dans ces moments de retour à la vie,
on regarde avec plus d'intendité cette terre
qu'on aurait pu quitter,
et on la trouve plus belle



Paulette qui a subit un triple pontage cardiaque
Suit les conseils de son cardiologue
Et marche un petit quart d’heure chaque matin à son rythme
sur un chemin plat.
Elle a choisit celui qui longe un grand terrain agricole,
Et jours après jours, saisons après saisons, s’émerveille de la nature.
Elle l’a vu ensemencé ce champs.
Elle a admiré les jeunes pousses qui sortaient de la terre comme
un miracle de la vie.
Puis les pousses ont grandi
Les tiges se sont formées
Le champs de blé a trouvé sa belle couleur doré
Il va bientôt venir le temps de la moisson…
 
Ah, ce matin, il y a des corbeaux noirs qui tournent autour dans le ciel.
Signe de froid, disaient les anciens
Signe de mort disaient les superstitieux
Signe que les blés sont mûrs pensa Paulette
Et que bientôt juste après la moisson
Le festin va commencer pour les oiseaux sédentaires
Leur permettant d’accumuler de la graisse
Utile pour passer le long hiver qui se profile.
 
Irène
www.mamirene.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Azalaïs 26/01/2008 20:28

Chez nous on n'en voit plus heureusement parce que moi , je téléphone illico à la LPO !

Irène pour Aza 26/01/2008 13:34

Tu dis autrefois, Aza mais je l'ai vu cette année, auprès d'un village que je cite sans problème Vigneulles en Meurthe et Moselle,  ce que je croyais être  des épouvantails dans un champs de maïs en forme de corbeau en plastique, avec mon amie, on y est allé voir de plus près, c'étaient de vrais corbeaux, sans doute empoisonnés vu le nombre (une vingtaine au minimum) nous étions horrifiées, encore un peu on se serait improvisée faucheuses volontaires en représailles... (mais on a décidés d'être plus intelligentes que cet agriculteur qui déshonore sa profession)...Pauvres oiseaux...

Azalaïs 26/01/2008 10:03

Ah!! mais la voilà la Paulette de Montand mais sans sa bicyclette !Autrefois, à la campagne, tout comme on sacrifiait les chouettes, on plantait un cadavre de corbeau en guise d'épouvantail pour effayer les autres !! C'était stupide et inutile bien sûr !Ton texte par contre est plein de vie et plein d'espoir aussi ! Le spectacle de la nature est toujours émouvant et porteur de sens !

ABC 26/01/2008 10:02

Un chemin de vie pour retrouver la vie, frais, simple, joli tout comme la vie quan elle sourit..........