GOUTTES de CLAUDE

Publié le par juliette b.




 Gouttes de rosée dans le matin silencieux
 
 
Au silence de l’aube,
Ecoute la fraîcheur matinale, ses gouttes de rosée
Ton cœur d’ailleurs traversés
Désirs étirés vers des endroits bercés
Par le vent d’espérances
 
Paisiblement, l’écho en pénètre ton corps, avive les couleurs
De ton fragile équilibre suspendu
Se pose le tronc, les branches, les feuilles
Découvre ta maison aux reflets rougeoyants
 
Oublie les sombres déserts du passé
Fragments desséchés de ton âme
L’éloquence du présent embrase ton sang
Les mots limpides et intrépides
Disent ta nouvelle écorce
 
Dans le jardin où scintillent les gouttes de rosée
Ecoute le silence

http://revesetecrituresdalice.over-blog.com

Publié dans Claude

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
merci pour ta lecture, poser les mots aide à un commencement .Lequel? je sais pas, il est à venir :-)
Répondre
M
Ce qui me séduit c'est la chute du poéme qui marque un commencement
Répondre
A
Merci à toutes les deux pour vos mots, de la contemplation au monologue intérieur, il n'y a qu'un pas, amitiés
Répondre
J
On dirait les grandes lignes d'un tableau qui invite à la contemplation.
Répondre
A
Un silence frais et léger à ne pas troubler !!!
Répondre