GEISHA de CATHEAU

Publié le par beaudroit_juliette


Pour Komako et Yôko,

les héroïnes de Pays de Neige,

de Yasunari Kawabata

 

Reflet dans la vitre

Eclat d'un regard unique

Un monde flottant

 

Kimono défait

Rouge soierie sur le drap

Du sang dans la neige

 

Son du shamisen

Echo neigeux musicien

Amante perdue

 

Soleil sur la peau

Des vers à soie tisserands

Beauté translucide

 

Cosses envolées

La femme à genoux qui bat

Des haricots rouges

 

Au coeur du miroir

Les gels sans fond de la glace

Le carmin des lèvres

 

Geishas au jardin

Sur le blanc des joues poudrées

Des pruniers en fleur

 

Baiser dans le cou

De la femme sous la lune

Etoile nacrée

 

Luisant des cheveux

Soie courte et drue des sourcils

Corbeaux sur la neige

 

La chute des feuilles

Erables défunts et rouges

Femme délaissée

 

Vers à soie séchés

Aux carpes de l'étang vert

Geisha sacrifiée

 

Lune bleu d'acier

Posée sur la peau pâlie

Comme une arme blanche

 

Femmes dans les flammes

Mort et métamorphose

Sous la Voie lactée

 

 

Catheau 

ex-libris.over-blog.com

Publié dans Catheau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catheau 31/08/2011 18:14



Merci, Suzâme, de m'avoir relue.  Valdy, je vous invite à lire Pays de neige mais peut-être est-ce déjà fait. Amitiés à toutes les deux.



valdy 30/08/2011 23:16



Bonsoir,


Une quinzaine de haïkus pour rendre hommage aux geishas dans l'esthétique traditionnelle du Japon. Il faudra prendre le temps de relire  chacun d'eux pour entrevoir encore cet Edo...


A bientôt,


Valdy



Suzâme 30/08/2011 19:11



Une évocation qui saisit à fleur du regard et d'âme. C'est criant et transparent. Un portrait si vivant qu'il se détache de tes vers si bien ciselés. Peinture, chorégraphie d'une solidude
mortelle. C'est très beau. Je ne pensais pas écrire sur ce thème qui demande une approche culturelle doublée d'une délicatesse...Elles sont là en pleine poésie. Suzâme