L'ESCALIER DE PIERRE de JULIETTE

Publié le par beaudroit_juliette

 

 

 

J’allais le nez au vent,

Tant et si bien que je me suis perdue

Devant moi un chemin sec et vide

Nul signe de vie

Nulle présence

J’ai appelé :

« où suis-je ? Comment sortir de là ? »

 


Sur ma droite :

Des dalles plates disposées

Comme un escalier,

Il continue plus loin

Est-ce une invite ou un piège

Les pierres sont-elles stables

Est-ce un escalier enchanté

Qui va disparaître

Dès que j'y mettrai le pied

 


Courage !

La première dalle est un peu instable,

Je parviens à poser l’autre pied

sur la seconnde oscillante,

Je chante, les bras étendus

Comme une équilibriste :

« maman les petits bateaux…. »

Une autre marche m’attend,

 

 


Je l’essaie, Oh la ! la !

Vite la troisième

Et la quatrième, elle est si petite ,,,…

Et alors là , alors là ….

Je ne vous dirais pas la suite ,….

J’ai perdu conscience….

je me retrouve le nez dans l’herbe ,

abasourdie,

d’escalier plus  …

 

 


Et je suis toujours égarée….

  z

 


Juliette

http://beaudroit.com

 

Publié dans juliette

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lesage Christiane 02/08/2010 18:20



Histoire au ton fantastique comme l' aime l'enfant avide de surprises, que nous sommes toujours au fond de nous. Mais qui ose l'avouer ?



beaudroit_juliette 02/08/2010 18:29



Il n'y a qua dans les histoires qu'on invente que l'on peut créer le fantastique



ABC 30/07/2010 23:00



Un escalier au pays enchanté de la terre, de l'herbe et de la pierre, prendras-tu racine dans ce cadre naturel ? Un moment pour rêver la suite de l'aventure qui te permettra de te retrouver...



beaudroit_juliette 31/07/2010 11:25



Devenir fleur, pourquoi pas ....



adamante 29/07/2010 18:38



Le nez dans l'herbe, c'est doux l'herbe parfois, cheveux de la terre où nos pas se font discrets pour poursuivre une route secrète. Amitiés



beaudroit_juliette 31/07/2010 11:12



Ce fut une route inattendue, dont je ne connais pas la fin


Amitiés



Philomène 27/07/2010 14:52



En lisant ce poème je pense à Alice qui tombe dans le terrier... qu'y a t-il après la dernière marche ?



beaudroit_juliette 27/07/2010 18:12



Oui, pourquoi pas.


Après la dernière marche, à toi de le trouver...et de nous l'écrire


Amitiés



Jeansanterre 26/07/2010 18:04



Bonjour Juliette


Décidement vos thèmes m'inspirent !  Voilà donc un nouveau sonnet sur le thème de l'escalier de pierre. Encore une fois, c'est un résultat bâclé, mais c'est dans ma nature hélas !
Cordialement. Jeansanterre.


LE BANC DE PIERRE


.


La vie réserve des surprises
A qui sait encore s'étonner.
Les esprits communs embrumés
Ne les verraient que comme bêtises.
.
Un escalier de pierres plates,
En lisière d'un champs fleuri,
Descend vers les flots qui rient
D'une rivière qui s'éclate.
.
Est ce là l'ouvrage d'un pêcheur
Qui marque ainsi sont droit de place ?
Est ce celui d'un doux rêveur
.
Qu'un chemin impromptu  délasse ?
Saurons nous donc jamais un jour
S'il était bien pavé d'amour ?
.
.
Jeansanterre le 26 Juillet 2010