La MAISON SUR UNE ILE de SUZAME

Publié le par beaudroit_juliette

 

 

 

Contraste d’une île 

 qui me dit le proche et le lointain. 

Ô toi, maison, temple de mon île 

Veux-tu vraiment m’accueillir 

avec tes volets sublimement clos

sur ton ciel intérieur ?

Et n’as-tu pas trop d’intimité

Toi que je nomme l’Isolée ?

 

 

Contraste d’une île

A qui je dis le proche et le lointain.

 

 

Vers toi je nagerai nue

dans le seul désir de communier

ma peau contre ton sable.

A l’orée de ton fief impassible

j’ouvrirai ta solitude au goût de sel

et te donnerai batments de mon cœur.

 

Suzâme

 

http://suzame-ecriture.over-blog.com/

Publié dans suzâme

Commenter cet article

sagahan 18/05/2012 22:16


... avec tes volets sublimement clos


sur ton ciel intérieur


et n'as-tu pas trop d'intimité ? ...


vers interressant

Catheau 01/05/2012 17:25


Une "isola bella" qui inspire le Désir.

ABC 26/04/2012 17:27


Quand l'envie de solitude devient partage charnel !

valdy 26/04/2012 11:20


Tu signes là Suzâme une poème sensuel où l'âme et la peau mises à nue, se mêlent à la mer,


Belle journée à toi