LE GOÛT DE LA SOLITUDE par CATHEAU

Publié le par beaudroit_juliette

 

DANS LES TERRES DE MA SOLITUDE


Dans les terres de ma solitude

Les empreintes de mes pas ont disparu

Le son de ma voix a décru

 

Dans les forêts de ma solitude

Frappent les battements de mon cœur

Résonnent les échos lointains d'un bonheur

 

Dans les eaux de ma solitude

Flottent d'échevelés souvenirs

Surnagent de mélodieux sourires

 

Dans les allées de ma solitude

Surgissent des visages ignorés

Se murmurent des mots jamais prononcés

 

Dans les clairières de ma solitude

Refluent les longs malentendus

Se lève en moi un chant perdu

 

Dans les confins de ma solitude

Je me love aux tréfonds de moi-même

Pour que bruisse farouche un unique poème

 Catheau

 

Publié dans Catheau

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Suzâme 20/08/2011 20:24



Bonsoir,


Cette complicité première avec la solitude, de la perception à l'expression et tous les sentiments, nuages et fleurs, si souvent retenus, sont là dans ton poème qui dit l'âme. Ecrire la solitude
est aussi fort que de la lire. A bientôt. Suzâme



adamante 17/08/2011 22:37



N'est-ce pas là l'univers de tous les possibles ?



ABC 17/08/2011 16:02



Descente au cœur de soi-même !