LE GOÛT DE LA SOLITUDE par SUZÂME

Publié le par beaudroit_juliette

 

 

Surgir du sommeil. Ouvrir son premier regard du matin sur ses repères favoris: la fenêtre aux rideaux adoucis par le temps, les quelques livres éparpillés et vivants, un trognon de pomme à côté d'un verre à rêves purs presque vide, un fauteuil bohème couvert d'habits épars et bigarrés...

 

Respirer profondément l'air de sa solitude. Se sentir bien. Surtout se sentir mieux. Se lever, se laver avec elle, la complice de mes gestes familiers, parfois insolites comme celui de laisser une trace de sa main sur le miroir avant de la quitter pour être sûre de la retrouver dans un face à face profond, incontournable, presque serein.

 

Maud

(7/08/11)

 

Facultatif: Ah, j'oubliais. C'est elle qui ne veut pas sortir. N'aime pas le bruit des moteurs ni des charrettes. N'aime pas le silence de l'ascenseur. N'aime pas dehors quand la foule l'attend pour m'envoyer son insupportable reflet sur mon visage, ma silhouette anonymes.  Elle me l'a dit de façon presque indicible. Son seul désir? Que je la laisser chez moi. C'est elle la gardienne de mon existence.

 

Publié dans suzâme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

adamante 10/08/2011 18:05



Solitude, gardienne de l'existence, fidèle compagne de chaque instant, qui parfois lance un pont vers l'autre pour conjuguer un peu la rencontre, avec une autre...



ABC 10/08/2011 11:23



C'est elle qui complexe ennuie ou apaise, selon les circonstances...



Ut 09/08/2011 19:24



J'aime beaucoup ce texte....


Merci Juliette de nous faire découvrir des talents inconnus!


Bisdoux.



beaudroit_juliette 10/08/2011 17:02



J'espère que tu aimeras le mein et que tu participeras


Bisdoux