SOURDE POESIE de SUZÂME

Publié le par beaudroit_juliette

Poésie est sève

 

Poupées, figurines

Amusent l’âme enfantine

Si inventive et entêtée

Puis animent l’éternité.

 

Présences singulières

S’invitent dans nos rêves

Poésie ou fièvre

En nous, l’enfant s’éclaire.

 

Personnages dans nos têtes

Jouent mille histoires

Evincent l’âme noire

Si fragile sans quête.

 

Poésie est sève

Qui reste dans nos yeux.

Qui a ses lèvres

Ne sera jamais vieux.

 

SuzâmE

 

http://suzame-ecriture.over-blog.com/

Commenter cet article

valdy 19/11/2012 21:18


J'ai été bercée par le rythme de ta poésie Suzâme. Ce beau titre, poésie est sève, chante dans les têtes ... et la poésie essaime,


Bonne soirée 

ABC 16/11/2012 13:46


L'enfance et ses objets chargés d'un passé qui nous a structuré, souvenirs quand vous nous tenez !

Catheau 16/11/2012 10:03


Poupées, marionnettes : ce que nous fûmes, et ce que nous sommes devenues ?