Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

catheau

LE SILENCE de CATHEAU

Une maison de silences Entre les murs dressés de l’ancienne maison Epaisse forteresse Les strates invisibles du silence Reposent Dans les interstices du temps Prêter l’oreille Entendre Autrefois L’interruption orante Sur les tomettes rouges et inégales...

Lire la suite

SUR UN SYMBOLE CHINOIS de CATHEAU

L'art de la courbe Dans Le Jardin des Supplices d'Octave Mirbeau, je crois avoir lu il y a longtemps qu'il existe un supplice chinois des plus horribles. Il consiste à introduire par l'anus un rat qui vous dévore de l'intérieur. Eh bien, je suis ce peintre...

Lire la suite

DANS LA FORÊT DES SONGES de CATHEAU

Dormeuse Dormeuse abandonnée Aux doux bras de Morphée Rêveuse fulgurante Aux images démentes Stellaire voyageuse Au sein des nébuleuses Amante des mensonges Dans la forêt des songes Machine à remonter Les temps désaccordés Averse de pollen Dessus les...

Lire la suite

L'OCÉAN DE NOS JOURS de CATHEAU

Douleur de la rime : un souvenir sans poésie. Mes parents avaient de l’argent, ils voyageaient beaucoup et ils ne m’aimaient pas. Quand j’avais eu douze ans, ils m’avaient mise en pension dans un de ces internats religieux austères, dont la réputation...

Lire la suite

IL ÉTAIT UNE FOIS de CATHEAU

Philémon et Baucis. Il était une fois un oiseau enfermé dans une cage, accrochée à une fenêtre. Mais il était pas seul, il avait une « femme », il était content. Je dis ça parce que Maman, elle avait pas de mari. Quand je lui demandais pourquoi j’avais...

Lire la suite

LA VIE RÊVÉE .... de CATHEAU

"Elle a vécu ce que dure une rose, L'espace d'un matin" Pierre de Ronsard Le dit de la rose. La cour était toute bruissante de la disparition de la douce Marie de Clèves, morte en couches le 30 octobre 1574, et qui avait conquis le cœur du futur roi Henri...

Lire la suite

LE PONT JAPONAIS de CATHEAU

Belle évocation Le pont d’Hiroshige Errances dans Gion Ame du vieux Japon Pays des samouraïs Ballet des éventails Cabinet des estampes A la clarté des lampes Succession de jardins Aux soleils des confins C’est un ru qui murmure Que jamais rien ne dure...

Lire la suite

LES MAINS par CATHEAU

Les mains chaque jour se croisent et se rencontrent Jeux de mains Première main serrée Maman c'était la tienne J'étais petit enfant Tu me disais Je t'aime Une main tendre et ronde Sur son jouet de bois Qui caresse le monde Et le chaud et le froid Une...

Lire la suite

L'INNOCENCE par CATHEAU

Aux innocents massacrés, partout et toujours En Anatolie Je suis mort de soif Auprès de ma mère Fin de l’Arménie Moi j’avais cinq ans J’avais bien le temps Mendiant au ghetto Froid à Varsovie Parti dans un camp Parti en fumée Moi j’avais dix ans Je n’ai...

Lire la suite

LE LAC D'INDIFFÉRENCE de CATHEAU

Voyage au pays du tendre Ayant atteint l’âge où tout vaut mieux que de demeurer céans, j’avais résolu d’entreprendre un périple au pays de Tendre, accompagné de mon confident de valet, le fantasque et bouffonnant Crispin. En chemin depuis des mois, nous...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>